Services

ACCUEIL, ORIENTATION ET RÉFÉRENCE*

Service offert aux femmes par téléphone ou en rencontre individuelle qui permet d’obtenir des réponses aux questions à propos de leur consommation personnelle ou de celle d’un proche.

Élixir offre aux femmes de l’Estrie la possibilité de 1 à 3 rencontres individuelles avec une intervenante qui pourra réfléchir avec elle concernant sa consommation de substances psychoactives. L’intervenante pourra évaluer, avec elle, les risques liés à son usage de consommation. L’outil privilégié est le DÉBA‐Alcool ou le DÉBA-Drogue. Il permet aux intervenantes d’Élixir d’orienter les femmes vers les services appropriés.

Appelez-nous au 819 562-5771

*Bien que certaines femmes puissent avoir besoin d’un soutien plus important que d’autres, les intervenantes ne sont pas autorisées à réaliser ou prétendre réaliser une forme de thérapie ou psychothérapie. La pratique de la thérapie ou de la psychothérapie est quant à elle réservée aux psychologues et à certains membres d’ordre professionnel précis s’ils sont détenteurs d’un permis de psychothérapie (Loi 21 qui modifie le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines a été adopté 18 juin 2009).

AIDE ET ENTRAIDE AUX PROCHES DES JOUEUSES ET JOUEURS EXCESSIFS

Malgré l’emphase mise sur la prévention par des campagnes, les problèmes reliés au jeu restent un tabou pour plusieurs Québécois (es). C’est un sujet qui dérange et auquel personne ne veut être associé. Pourtant, les risques sont bel et bien réels. Pour briser le silence, il faut tout d’abord être bien informé.

Son habitude de jeu vous inquiète?

Élixir peut vous écouter, vous soutenir et vous aider à:
– Mieux comprendre la situation
– Vous préparer à aborder la question
– Connaitre des mesures de protection financière

FORMATIONS

Chez Élixir, nous offrons de venir dans vos organisations pour donner une formation ou animer une discussion dans votre équipe. Plusieurs thèmes sont offerts et nous pouvons également adapter une formation selon vos besoins d’équipe :

– Les femmes et la consommation
– La légalisation du cannabis
– Les substances psychoactives : effets et risques
– La loi de l’effet : Substance, Individu et Contexte
– L’intervention en milieu festif
– Thèmes variés : la consommation lors de grossesse et de l’allaitement, comment parler à son jeune de substances psychoactives? les médicaments, le cannabis médical, etc.

Pour plus de renseignements sur les modalités, vous pouvez nous rejoindre par courriel à info@elixir.qc.ca. Une contribution volontaire sera demandée.

rond.png
plus.png Services

INTERVENTION EN MILIEU FESTIF, LA HALTE – FESTIVENANT

La Halte s’adresse à l’ensemble des milieux festifs où les individus peuvent être exposés à certains risques, que ces risques soient ou non liés à la consommation de SPA (malaises, surdoses, accidents, transmission des ITSS, violences sexuelles, problèmes d’audition, etc.). Les valeurs du projet sont d’aller rejoindre les gens dans leur milieu en adoptant une approche de réduction des méfaits (ex.: Opération Nez rouge, sites d’échange de seringues, etc.).

Nous sommes soucieux d’établir des rapports neutres et non stigmatisants envers les personnes. Les milieux festifs sont des lieux de rapports sociaux positifs. Les individus qui les fréquentent recherchent une expérience agréable et plaisante. Nos services s’inscrivent dans le respect de ce postulat.

Notre intention avec La Halte est que les gens expérimentent des sorties moins risquées et plus agréables pour tous. Les messages de prévention sont basés sur des faits, visant à ce que la personne fasse un choix éclairé. Il n’y a ni encouragement ou promotion de la consommation, ni banalisation ou démonisation de la consommation.

Cette approche favorise l’ouverture à la communication au sujet des SPA et des contextes d’utilisation de ces dernières. Nous visons à ce que les individus aient accès à un maximum d’information possible concernant les substances auxquelles ils sont exposés, à du matériel de consommation pour minimiser les risques ainsi qu’à un environnement sain et sécuritaire, en cas de besoin. Ultimement, la décision de consommer appartient à l’individu et l’approche lui permet d’effectuer ce choix avec tous les informations et outils en main pour le faire à moindres risques.

KIOSQUE

Nous pouvons nous déplacer dans votre ressource pour animer un kiosque d’information. Ce kiosque pourra faire la promotion des activités d’Élixir ou de sensibiliser votre population sur les substances psychoactives et leurs risques.

FORUMS DE DISCUSSIONS

Espace de rencontre, d’échanges et de découvertes. Invités spéciaux et soirées thématiques. En 2018-2019, les forums se dérouleront sur le thème de légalisation du cannabis. Espace de rencontre, d’échanges et de découvertes. Invités spéciaux et soirées thématiques. En 2018-2019, les forums se dérouleront sur le thème de légalisation du cannabis.

CADRE DE RÉFÉRENCES

Pour réaliser toutes nos activités, nous avons le souci d’intégrer plusieurs cadres de références.
Voici un aperçu de ce qui dirige notre intervention.

ACTION COMMUNAUTAIRE AUTONOME

De même, nous nous reconnaissons comme faisant partie du mouvement d’action communautaire autonome du Québec. Nos actions :

– ont des visées de transformation sociale ;
– se font avec, par et pour les personnes ;
– portent des valeurs de solidarité, d’équité et de justice sociale ;
– se situent en mode apprentissage et mobilisation des personnes, plutôt que dans un regard d’intégration aux modèles courants.

ANALYSE DIFFÉRENCIÉE SELON LES SEXES

Il s’agit d’un processus qui vise à discerner de façon préventive, au cours de la conception et l’élaboration d’une politique, d’un atelier ou d’un programme, les effets distincts que pourraient avoir son adoption ou mise en place sur les femmes et les hommes touchés, compte tenu des conditions socioéconomiques différentes qui les caractérisent.

ÉDUCATION POPULAIRE AUTONOME

Nous nous inscrivons dans la lignée du mouvement d’éducation populaire autonome, c’est-à-dire que nous basons nos actions et notre réflexion sur :

– la reconnaissance des situations de vie des personnes ;
– la reconnaissance de leur capacité à faire des choix ;
– la reconnaissance des compétences des gens et de leur capacité à les transmettre.

ANALYSE FÉMINISTE INTERSECTIONNELLE

L’intervention féministe, telle que définie par Corbeil et Marchand, s’articule autour des objectifs suivants :
– soutenir et respecter les femmes dans leurs démarches ;
– faire alliance avec les femmes et établir un lien de confiance ;
– favoriser l’empowerment des femmes ou la reprise de pouvoir sur leur vie ;
– travailler à la conscientisation des femmes en prenant en compte la pluralité et la complexité des expériences d’oppression ;
– favoriser des rapports égalitaires ;
– briser l’isolement des femmes et développer leur solidarité ;
– lutter pour un changement individuel et social.

L’intervention féministe intersectionnelle vise, pour sa part :
– à établir des interfaces entre toutes les formes d’oppression,
– à développer des stratégies inclusives
– à incorporer la réalité des groupes qui ont été, et demeurent encore, marginalisés ou minorisés.

RÉDUCTION DES MÉFAITS

C’est une démarche de santé publique visant, plutôt que l’élimination de l’usage de substances psychoactives, à ce que les usagers puissent développer les moyens de réduire les conséquences négatives liées à leurs comportements pour eux-mêmes, leur entourage et la société sur le plan physique, psychologique et social (Brisson, 2014 : 80). Il y a deux principes de base selon Brisson (2014) :

LE PRAGMATISME

– L’usage des drogues est une réalité avec laquelle il faut composer (tolérance).
– L’intervention doit tenir compte des coûts ET des bénéfices de l’usage et porter sur les conséquences négatives (coûts/bénéfices).
– L’intervention doit impliquer une hiérarchie d’objectifs, prioritaires et réalistes (étapisme).

L’HUMANISME

– Aller à la rencontre des usagers là où ils se trouvent (travail de proximité).
– Offrir aux usagers une variété de moyens (ressources, services) en fonction de leurs besoins (bas seuil d’exigence/haute tolérance).
– Impliquer les usagers dans le respect de leurs droits et en favorisant l’autosupport (empowerment).
– La personne qui consomme doit être considérée comme un citoyen à part entière (droit de la personne).

© 2018 Élixir

Crédits: cha-cha.ca