festivenants

Se préparer pour la saison des festivités : Halte aux risques!

Julie-Soleil Meeson, Directrice

Il est important de respecter la nécessité de la fête, la variété et la spécificité des contextes, leurs codes et leurs valeurs (fête locale, fête du samedi soir, soirées étudiantes, festivals, concerts…). Les sociétés humaines ont toujours marqué les cycles (saisons…), les moments de l’existence (naissance, mariage, décès, diplômes, adolescence…) le passage d’un temps à un autre par des fêtes et rituels festifs. (Fédération addiction, 2013)

Cet été, vous aurez surement la chance de fréquenter un de ces lieux festifs. Pour plusieurs, la Fête représente un moment de laisser-aller, un moment de lâcher son fou, de se détendre, de relaxer avec ces amis et de rechercher une expérience agréable et plaisante. Dans ces contextes sociaux, l’usage de substances psychoactives (alcool, cannabis, boissons énergisantes, cocaïne, MDMA, etc.) est omniprésent et souvent banaliser ou encourager et les personnes qui les consomment s’exposent à plusieurs risques.

C’est pour cette raison qu’Élixir, avec son équipe de festivenants et son projet La Halte, travaillera cet été dans plusieurs milieux festifs pour rencontrer les personnes qui les fréquentent pour leur offrir :

  • Écoute, soutien, aide et référence
  • Informations sur les risques liés à la fête
  • L’apprentissage à une consommation responsable
  • Informations sur le retour sécuritaire à la maison
  • Matériels de consommation stérile
  • Condoms, bouchons d’oreille et bonbons
  • Lieu de repos

la réduction des risques
La réduction des méfaits est une démarche de santé publique visant, plutôt que l’élimination de l’usage de substances psychoactives, à ce que les usagers puissent développer les moyens de réduire les conséquences négatives liées à leurs comportements pour eux-mêmes, leur entourage et la société sur le plan physique, psychologique et social (Brisson, 2014 : 80).

Image tirée de la brochure sur la réduction des risques de l’association de la Suisse romande des professionnels du domaine des addictions.

Notre intention avec La Halte est que les gens expérimentent des sorties moins risquées et plus agréables pour tous. Les messages de prévention sont basés sur des faits, visant à ce que la personne fasse un choix éclairé. Il n’y a ni encouragement ou promotion de la consommation, ni banalisation ou démonisation de la consommation. Cette approche favorise l’ouverture à la communication au sujet des substances psychoactives et des contextes d’utilisation de ces dernières. Nous visons à ce que les personnes aient accès à un maximum d’information possible concernant les substances auxquelles elles sont exposées, à du matériel de consommation pour minimiser les risques ainsi qu’à un environnement sain et sécuritaire, en cas de besoin. Ultimement, la décision de consommer leur appartient et l’approche leur permet d’effectuer ce choix avec toutes les informations et outils en main pour le faire à moindres risques.

Les festivenants à leur première intervention en milieu festive au Party de la rentrée de l’Université de Sherbrooke septembre 2017.

Un outil indispensable, est de toujours bien évaluer ces propres risques en utilisant la Loi de l’effet qui dit que la substance utilisée, l’individu qui la consomme et le contexte dans lequel cette substance se prend jouent tous un rôle sur l’effet que la substance aura sur vous.  Donc, lorsque vous décidez de consommer une substance qu’elle soit légale ou illégale, il est important d’évaluer ses propres facteurs de risques, choisir un produit que vous connaissez, utiliser un mode de consommation sécuritaire, utiliser des quantités adaptées et le plus possible contrôler votre environnement.

Outil développer par le Ministère de la santé et des services sociaux du Québec selon Zinberg, 1989

Halte aux risques : Bien planifier sa soirée et son lendemain!

Si vous décidez de consommer voici quelques trucs pour diminuer les risques :

  • Avant de sortir prévoyez un moyen sûr de retour à la maison.
  • Avez-vous tout ce qu’il vous faut pour passer une belle soirée? (Argent comptant, vêtements adaptés à la température, un numéro d’ami ou de taxi, etc.)
  • Buvez souvent de petites quantités d’eau, assurez-vous d’avoir mangé un bon repas et dormez bien la veille.
  • Assurez-vous d’avoir en votre possession condoms et lubrifiants.
  • Si vous êtes exposés longtemps à de la musique forte, portez des bouchons.
  • Procurez-vous vos substances auprès de quelqu’un de confiance, commencez toujours par des petites doses et procurez-vous une trousse d’analyse.
  • Informez-vous du niveau de risques associé aux mélanges que vous voulez faire.
  • Informez au moins une personne de chaque consommation que vous prenez.
  • Lorsque vous consommez, assurez-vous que votre matériel de consommation est stérile (paille, clé, surfaces, etc.) et évitez de le partager.

Références

Brochure sur la réduction des risques : https://www.grea.ch/reduction-des-risques

Brisson, P. (2014). Prévention des toxicomanies – Aspects théoriques et méthodologiques. PUM, 296 pages. https://pum.umontreal.ca/catalogue/prevention-des-toxicomanie-2e-edition-revue-et-augmentee

Fédération addiction (2013). Intervention en milieu festif. https://www.federationaddiction.fr/intervenir-en-milieu-festif-8-pages-pour-connaitre-et-diffuser-les-pratiques/

Ministère de la santé et des servioces sociaux, Affiche de la Loi de l’effet. http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000271/

Zinberg, N. (1989). Drug, Set, and Setting: The Basis for Controlled Intoxicant Use.

© 2018 Élixir

Crédits: cha-cha.ca